Emmanuel Levinas - Altérité et Transcendance - Infini

Publié le par Bénédicte.B

 

DME3.jpgEmmanuel Levinas

 

Altérité et Transcendance

 

Infini

 

 

La créature la plus finie est pleine d'infini à sa manière. De même l'infini actuel de l'univers dans son extension et sa divisibilité se reflète dans l'actuel infini de l'être particulier à travers la plénitude infinie des «petites perceptions». La finitude de l'être distinct de  l'infini actuel de Dieu consiste en ce que ces petites perceptions ne sont pas des connaissances mais demeurent obscures  et que chque être reflète à sa manière le même infini. Dieu connaît ces infinis reflets de l'Infini dans les monades. «L'infini de l'Avenir est entièrement présent à l'entendement divin», écrira le Kant d'avant le criticisme. Le chapitre VII de la  2° partie de sa Théorie du Ciel (1755) s'intitule «De la création dans toute l'extension de son infini aussi bien dans l'espace que dans le temps». Le temps, c'est l'«accomplissement successif de la création»

 

Source: Emmanuel Levinas.  Altérité et Transcendance. Editeur : Le Livre de Poche, 2006.



DME1 Photo : © Bénédicte.B - Domaine de Madame Elisabeth - 78000 VERSAILLES


Publié dans Philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article